24 AVRIL – 1ER MAI
SEMAINE NOIRE POUR LE VAINQUEUR !


Ce dimanche 24 avril, quoi qu’il arrive, il faut être dans la rue contre Macron ou contre Le Pen, deux candidats aux politiques libérales et xénophobes quasi similaires, comme nous l’a rappelé leur piteux débat.

 

Macron nous a démontré qu’un président n’a plus besoin d’être d’extrême droite pour stigmatiser une partie de la population, provoquer des dommages profonds à notre vie démocratique, aux libertés individuelles et une guerre civile en gestation. À cause de lui, le projet fasciste d’une Le Pen fait désormais moins peur à certains que son extrême centre !
 

Nous n’avons pas eu de débat, nous n’aurons pas non plus de choix !

 

Quoi qu’il arrive, ce sera à nouveau cinq ans de gavage pour les riches sur le dos des pauvres toujours plus pauvres. Cinq années mouvementées avec Macron, leur meilleur serviteur, ou directement avec une extrême droite au pouvoir qui piétine bien l’opposition et divise les Français sur plusieurs décennies. Pour les riches hommes blancs qui se partagent le gâteau, tout cela ne sera qu’un détail de l’Histoire…

 

Plutôt que les urnes, nous appelons à rejoindre les nombreux rassemblements qui se tiendront ce 24 avril, devant les préfectures ou sur les places publiques de France, pour montrer la force du nombre qui reste mobilisé face à la peste et le choléra, face à leur prise d’otage bien huilée. Notre camp ne doit pas se diluer ni dans le pseudo « Front Républicain » ni dans le camp de la haine qui n’a rien de contestataire.

 

Ne leur laissons pas la rue, ni aux festivités macronistes, ni aux agitations de l’utra-droite. Soudés les uns les autres et surtout vigilants, retrouvons-nous pour exprimer notre colère noire et pour organiser la suite avec les seuls qui résisteront encore : les anticapitalistes et les antifascistes. C’est l’occasion de nous regrouper, monter en radicalité et jouer ensemble le premier acte de ce printemps explosif fait de blocages et d’actions en tout genre ! 

 

Comme cette campagne présidentielle nous l’a encore prouvé, notre camp social ne peut pas tout miser sur les prochaines élections bourgeoises, cette compétition déloyale et truquée de toutes parts. La grève générale illimitée qui devra faire face à la politique antisociale promise par les deux candidats ne se déclare pas non plus, elle doit donc commencer à s’organiser, tout comme le front qui devra désormais faire face à la violence croissante de l’extrême droite.


Toute cette semaine avec la jeunesse en lutte sur les blocages de lycées et universités, puis le 1er Mai pour l’honneur des travailleurs et pas celui de Jeanne d’Arc, construisons le blocage du pays qui fera tomber ce nouveau président impopulaire et autoritaire, si ce n’est pas directement fasciste !

 

Deux électeurs sur trois n’ont choisi aucun des deux candidats ! Entre le bloc de gauche, les abstentionnistes et les égarés du « tout sauf Macron », notre mouvement contestataire est déjà populaire, il doit maintenant s’inscrire dans la durée, se manifester de manière reconductible pour initier un réel processus destituant !

 

Notre système politique et répressif n’est jamais autant affaibli qu’en période électorale et de début de mandat, surtout suite à un boycott majoritaire. Les occupations ciblées et les zones autonomes, les manifestations et actions directes doivent être déployées de manière simultanée et si possible coordonnée avec le mouvement des places et la reprise de la parole publique pour rendre visible le contre-pouvoir populaire capable de mettre à genoux le gouvernement. 

 

Oui nous savons toujours ce que nous voulons : la réécriture des règles du jeu, et cette mascarade nous confirme qu’il est plus que jamais temps de faire Histoire ensemble ! Cet objectif à atteindre nous permettra de garder le cap et la tête froide au milieu de la tempête qui s’annonce, mais aussi de faire converger un maximum de forces sociales vers un objectif commun, tenir et ne rien lâcher jusqu’à son obtention intégrale et au-delà !

 

Ni Macron, ni Le Pen, ni la Vème République !
Abstention majoritaire, boycott populaire !
3ème tour social, 3ème manche électorale !
Nous utilisons des cookies pour optimiser notre site web et notre service. View more
Cookies settings
Accepter les cookies
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

L’adresse de notre site est : https://www.contrepouvoir.org.

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings